Mois : juillet 2022

I. loocki

Interochromis loocki

Interochromis loocki est seul de son genre, c’est un proche parent des Petrochromis. Durant de nombreuses années il a été appelé Petrochromis sp. orthognathus “tricolor”, mais quelqu’un (qui ?) a fini par le remettre à sa place, sa description datant de 1949 par Max Poll sous Limnotilapia loocki, il fit un passage comme Simochromis loocki,…
Lire la suite

Hemibates stenosoma

Les Hemibates

Les Hemibates – koningsi & stenosoma – sont des prédateurs voraces des profondeurs, atteignant les 35 cm., ils se nourrissent de poisson “fourrage” (Trematocara spp., Stolothrissa, Limnothrissa etc.) présents au-delà des 50 mètres où ils sont pêchés. Sur le lac Tanganyika, il n’est pas rare de croiser des pêcheurs qui vous proposent le fruit de…
Lire la suite

Haplotaxodon microlepis

Par Denis Jeandel (février 2000) Espèce endémique du lac Tanganyika.   Description C’est un poisson de taille importante, 26 cm semble être le maximum observé. Le corps est comprimé mais trapu, assez haut, la tête est aussi longue que large avec un œil grand de forme bien arrondie. Le maxillaire inférieur est presque à la…
Lire la suite

H. microlepis

Les Haplotaxodon

Les Haplotaxodon sont un genre est composé de deux espèces, microlepis, et trifasciatus (décrite plus récemment). Les Haplotaxodon sont pélagiques, et se rencontre également à proximité des côtes, suivant les migrations de plancton (copépodes), ainsi que celle des alevins de sardines du lac ; Stolothrissa & Limnothrissa dont on retrouve de grandes quantité dans leurs…
Lire la suite

Greenwoodochromis bellcrossi

Les Greenwoodochromis

Le genre Greenwoodochromis est composé d’espèces vivants dans les profondeurs relativement importantes. Ils sont intégrés à la tribu des Limnochromini. Généralement croisés en dessous des trente mètres, ils affectionnent les zones intermédiaires ; entre sable/limon, et aussi roches, n’hésitant pas à excaver les sédiments afin d’en faire des galeries, modelant le paysage à leur convenance.…
Lire la suite

Grammatotria lemairii

Grammatotria lemairii

Le genre Grammatotria est monotypique, décrit par Boulenger en 1899. Ce poisson est impressionnant par sa taille, c’est le plus grand Ectodini connu, pouvant atteindre les 40 centimètres ! Il circule dans les zones sableuses en groupes, voir en bancs, fouillant profondément le substrat avec son museau adapté et pointu. Il filtre les corpuscules comestibles…
Lire la suite

Gnathochromis permaxillaris

Les Gnathochromis

Les Gnathochromis sont représentés par deux espèces dans le lac Tanganyika, le genre a été créé en 1981 par Max Poll. Beaucoup d’auteurs indiquent que G. pfefferi pourrait sortir de ce genre, reste à savoir auquel il appartiendrait…? S’il est un poisson dont on ne peut pas douter de la spécialisation, de par le développement…
Lire la suite

Eretmodus cyanostictus

Les Eretmodus

Ce sont sont des végétariens purs Les Eretmodus vivent dans la partie supérieur de l’habitat, là où viennent déferler les vagues. Ils sont parfaitement spécialisés dans le “raclage”, le “broutage” de la couche de périphyton. La longueur de l’intestin approche les 3x la longueur du corps, et peut contenir du sable (matière ballast aidant au…
Lire la suite

Translate »