Présentation du genre Bathybates

Adapté de Max Poll par Sébastien Verne.

La clé de détermination pour le genre et présentée par Poll en 1956 reste toujours d’actualité car il n’y a pas eu de révision ou de nouvelles descriptions depuis. Les rapports ont été transformés en pourcentage (voir Snoeks, 2000).

A. Présentation des espèces Bathybatini :

1.Écaillure principale non recouverte en grande partie d’un revêtement de petites écailles secondaires.. 2

– Écaillure principale recouverte en grande partie d’un revêtement de petites écailles secondaires ; oeil oval; Dorsale XV-XVI, 15-16 ; Anale III, 14-16; 11 à 13 branchiospines inférieures ; 77 à 87 écailles tubulées en ligne latérale ; livrée mâle ornée principalement de 4 bandes longitudinales sur les flancs ; longueur maximum 420 mm B. vittatus

2. Hauteur du corps représentant plus de 21,7 % et la tête plus de 31,7 % de la longueur standard ; moins de 16 branchiospines inférieures ; espace interorbitaire compris 12,7 à 21,3 % de la tête ; hauteur du pédoncule caudal égale à 47,6 à 71,4 % de sa longueur 3

– Hauteur du corps égale à 18,2 à 21,7 % et tête égale à 29,4 à 31,7 % de la longueur standard; espace interorbitaire compris 21,3 à 25,6 fois dans la tête ; hauteur du pédoncule caudal égale à 40,0 à 45,5 % de la longueur ; oeil subarrondi ; Dorsale XVI-XVIII, 16-18; Anale III, 17-19 ; 16 à 19 branchiospines inférieures ; 81 à 96 écailles en ligne longitudinale ; livrée marquée principalement de bandes transversales sur les flancs ; longueur maximum 397mm…… B. fasciatus

3.Dorsale d’une venue, à peine encochée ; hauteur du corps égale à 21,1 à 28,2 % de la longueur standard…… 4

– Dorsale profondément encochée en 2 parties presque séparées ; hauteur du corps égale à 26,0 à 28,2 % de la longueur standard ; espace interorbitaire égal à 20,0 à 21,3 % de la longueur de la tête ; Dorsale XIII-XIV, 15-17 ; Anale III, 17-19 ; 10 à 12 branchiospines inférieures ; 71 à 86 écailles en ligne longitudinale ; livrée marquée uniquement par 4 bandes longitudinales sur les flancs; longueur maximum 205 mm. B. minor

4. Il à 15 branchiospines inférieures ; pédoncule caudal moins de 2 fois aussi long que haut 5

– 8 à 11 branchiospines inférieures ; longueur du pédoncule caudal égale à 47,6 à 50,0 % de la hauteur ; Dorsale XIII-XV, 14-16 ; Anale III, 15-16 ; 71 à 87 écailles en ligne longitudinale ; livrée variée de bandes transversales et longitudinales sur les flancs ; longueur maximum 272mm…… B. horni

5. OEil ovale, diamètre égal à 25,6 à 30,0 % de la longueur de la tête ; espace interorbitaire égal à 12,7 à 16,9 % de la longueur de la tête………….. 6

– Oeil subarrondi égal à 20,8 à 25,3 % de la tète ; espace interorbitaire égal à 16,7 à 19,0 % de la tête ; Dorsale XV-XVI, 15-16 ; Anale III, 16-18 ; 13 à 15 branchiospines inférieures ; 75 à 88 écailles en ligne longitudinale ; livrée marquée de bandes transversales et longitudinales sur les flancs ; longueur maximum 260 mm…… B. leo

6. Hauteur du corps égale à 22,2 à 25,0 % et tête 33,9 à 36,4 % de la longueur standard ; Dorsale XIII-XV, 15-17; Anale III, 16-19 ; 12 à 15 branchiospines inférieures ; 71 à 84 écailles en ligne longitudinale ; livrée marquée par des séries longitudinales de taches noires sur les flancs ; longueur maximum 362 mm.. B. ferox

– Hauteur du corps égale à 24,7 à 28,2 % et tête 37,0 à 38,5 % de la longueur standard ; Dorsale XIII-XIV, 14-16; Anale III, 14-16 ; 11 à 13 branchiospines inférieures ; 60 à 72 écailles en ligne longitudinale ; livrée variée de bandes transversales et longitudinales sur les flancs et caractérisée par 2 grosses taches noires sur l’opercule ; longueur maximum 250 mm……………
…. B. graueri

Bathybates fasciatus.

1.Bathybates fasciatus Boulenger, 1901

Les mâles ont une coloration caractéristique composée de tâches noires allongées verticales sur le corps et de bandes horizontales sur le pédoncule caudal. Cette espèce atteint 397 mm SL (Poll, 1956). La dorsale ne possède pas d’encoche. (Poll, 1956)

Bathybates ferox.

2. Bathybates ferox Boulenger, 1901

Les B. ferox mâles possèdent de nombreuses petites tâches noires sur le corps, formant des rangées plus ou moins nettes. On peut noter une légère encoche dans la nageoire dorsale. (Poll, 1956)

Bathybates graueri.

3.Bathybates graueriSteindachner, 1911

Cette espèce est moyennement élancée et possède une coloration à bandes noires verticales antérieurement et horizontales postérieurement. On peut noter également deux tâches noires sur l’opercule. (Poll, 1956)

Bathybates horni.

4.Bathybates horniSteindachner, 1911

Les mâles possèdent une série de bandes verticales noires sur le corps et des rangées de tâches noires (parfois des bandes complètes) plus ou moins régulières sur le pédoncule caudal. (Poll, 1956)

Bathybates leo.

5.Bathybates leoPoll, 1956

B. leo possède un corps modérément élancé et une dorsale sans encoche. Les mâles possèdent un patron mélanique composé de barres verticales antérieurement et horizontales postérieurement.

Bathybates minor.

6.BathybatesminorBoulenger, 1906

Cette espèce trapue possède une morphologie très caractéristique et unique dans le genre, avec une dorsale fortement encochée, une bouche dirigée vers le haut. Les mâles ont également une coloration typique formée de lignes longitudinales noires sur le dos et les flancs. (Poll, 1956)

Bathybates vittatus.

7. Bathybates vittatus Boulenger, 1914

Cette espèce très élancée possède une écaillure unique dans le genre. Une écaillure principale est formée de grandes écailles entre lesquelles sont logées de plus petites écailles (écaillure secondaire). (Poll, 1956).

Lexique

Abréviations

#########

Destination Tanganyika | le Sommaire
Destination Tanganyika | Articles aquariophiles

“Destination Tanganyika. !”/Sébastien VERNE – Benoît Jonas//2001-2012.

#########
 

(0)

Les commentaires sont fermés