Pêches diverses

Techniques de pêches utilisées autour du lac.

Pêche au savon, appât savon.

Pêche au savon, matériel de pêche au savon.

(1)Technique de pêche fort rare, nous trouvons la pêche au savon, malaxé et accrochée aux hameçons, cette matière attire visiblement les poissons du lac Tanganyika.

 

 

 

Pêche à la lance, pointes de lances.

 

 

 

 

La pêche à la lance-harpon n’est pas franchement répandue, mais il est possible de voir des hommes en activités la pratiquer en Tanzanie.


Une pratique usitée également, l’utilisation de stupéfiants, c’est l’empoisonnement.(1)

“5.3.1 Les poisons des plantes Les poisons des plantes stupéfient le poisson en affectant directement leur respiration d’une certaine manière . La plante la plus communément utilisée est basée sur la Roténone dans la plante (l’insecticide domestique commun “Derris” poudre provenant des racines “Derris” qui contiennent de la roténone). Le poison interfère avec le manque d’oxygène à travers les branchies et le poisson est suffoqué: même s’il y a des milliers de plantes utilisées au monde pour empoisonner le poisson, au lac Tanganyika , elles ne sont pas nécessairement à base de roténone. Du fait que l’usage de n’importe quel poison soit illégal au lac dans les pays riverains, il est difficile d’avoir des informations sur l’usage des plantes à poison. Même parmi la communauté des pêcheurs les plantes à poison sont mal vues comme elles sont destructives avec beaucoup de dommages . Presque chaque pêcheur connaît le principe de l’usage du poison et la plupart savent “quelqu’un d’autre” qui “aurait utilisé” les poisons, par conséquent peu de pêcheurs admettent l’usage de cette méthode.”


Certaines techniques sont aussi utilisées, avec les hécatombes que l’on sait, il s’agit de l’utilisation d’explosifs, tuant sans discernement toutes vies dans un rayon plus ou moins grand selon la charge exploitée… Le gâchis de vies est énorme…Heureusement ces pratiques sont erratiques.

 

Pêche à la dandine, les hameçons rangés sur leur support.

 

 

(1)Autre façon de faire, la ligne sans appâts. Une ligne est descendue en profondeur, et actionnée, les Pêche à la dandine, enfant et son matériel.mouvements attirent les poissons qui essaient d’y goûter et s’y font prendre.

*


-(1) Lac Tanganyika Biodiversity Project (LTBP) www.ltbp.org/FTP/FPSSBF.PDF

(0)

Les commentaires sont fermés