Les techniques de pêches artisanales au lac Tanganyika

et, par extension en Afrique

Documents anciens et récents.

 

En général les poissons du lac Tanganyika sont pêchés au filet, nous verrons plus loin les différentes sortes et techniques utilisées. La pêche au lamparo n’est pas négligeable plus et a connu son principal développement, à partir de l’introduction des lampes à pression dans les années 50, qui ont remplacé les torches traditionnelles (faites à partir de roseaux liés) et qui permettaient une bonne pêche des Ndagala au Lusenga. Depuis les années 80, la pêcherie coutumière est tombée à un niveau de substance où elle se situe encore actuellement. Cette pêche est pratiquée à partir d’une pirogue monoxyle ou en planches.Elle est peu motorisée et se fait surtout de jour. Les engins les plus utilisés pour la capture des poissons sont :

I) l’épuisette (Lusenga),

  II) le filet dormant (Makira),

    III) les palangres de fond, de superficie et à la main (Palangrotte),

      IV) le senne de plage (Mukwabu),

         V) le filet maillant encerclant (Umutimbo),

     VI) les hameçons,

   VII) les nasses,

 VIII) les lances, foëne, flèches.


Ces documents sont pour une grande part, extraits des fascicules édités par le Musée Royal d’Afrique Centrale de Tervuren dans les années 1946/47. Musée Royal d'Afrique Centrale (MRAC) Partout autour du lac Tanganyika des techniques de pêches adaptées et singulières ont été développées par les habitants.Un savoir-faire millénaire et évolué selon les poissons recherchés. Des outils affinés pour un rendement suffisant, pas le plus fort, mais certainement le plus optimal. Cette partie ne traitera pas de pêche industrielle, mais elle sera citée en exemple…

 
Pêche de récolte sur un étang côtier à Tembwe, lac Tanganyika. Pêcheur de sardines du lac Tanganyika.

Un chapitre après l’autre, nous vous invitons à la découverte de ces pêches ancestrales.

  1. les sennes Un filet utilisé partout dans le monde
  2. Hameçons Universels,dont l’efficacité n’est plus à prouver Palangrotte, etc.
  3. Épuisettes Filet à armature.
  4. Lamparos Pêche de nuit à la lampe et au filet.
  5. Nasses Technique de casier rigide,à sortie impossible.
  6. Autres techniques singulières Savon, Lances…
  7. Les techniques de pêches timbrées Elles sont toutes plus ou moins pratiquées,sur le lac Tanganyika ou ses affluents…

Pêche au chalut Technique de pêche industrielle.



 

Documentation/références :

-Max Poll Exploration hydrobiologique du lac Tanganika (1946-1947)

-Lake Tanganyika and its Life. Edited by G. W. Coulter with contributions from J-J. Tiercellin, A. Mondegeur, R. E. Hecky & R. H. Spigel. Natural History Museum Publication. Oxford University Press. LONDON OXFORD & NEW YORK.

-Faune des poissons d’eaux douces et saumâtres d’afrique de l’Ouest/tome 1/édité par Christian Lévêque, Didier Paugy, Guy G. Teugels/Musée Royal de l’Afrique de l’Ouest, Tervuren, Belgique/Editions de l’ORSTOM (INSTITUT FRANÇAIS DE RECHERCHE SCIENTIFIQUE POUR LE DÉVELOPPEMENT EN COOPÉRATION), Paris, France/Collection Faune tropicale n° XXVIII.

– Lac Tanganyika Biodiversity Project (LTBP) www.ltbp.org/FTP/FPSSBF.PDF

Merci à Jean-Pierre Hacard, Liliane Moeremans, Yves Fermon, Jean-Marie Londiveau pour leurs apports de documentations.

(73)

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés