Catégorie : Galeries

Neolamprologus sexfasciatus

Neolamprologus sexfasciatus est une espèce qui est proche de N. tretocephalus. Ce qui les différencies immédiatement, c’est le nombre de barres qui marquent leurs flancs, 5 pour le tretocephalus et donc 6 pour le sexfasciatus (d’où son nom). L’espèce a ceci de particulier que sa livrée évolue du nord vers le sud, du jaune au…
Lire la suite

Neolamprologus savoryi

Neolamprologus savoryi est le cichlidé cryptique par excellence. Sa livrée brun violacé peut être rehaussée, chez certaines variations, des pointes jaunasses dans les rayons mous des nageoires impaires. C’est une espèce assez calme, et peu belliqueuse. Un article double est déjà consacré à l’espèce, sur le site.   N. savoryi en aquarium et en milieu…
Lire la suite

Jabarichromis pfefferi

Genre nouvellement décrit, voilà Jabarichromis pfefferi, précédemment classé dans le genre Gnathochromis. 02/2024 ANJA HAEFELI, FREDERIC D.B. SCHEDEL, FABRIZIA RONCO, ADRIAN INDERMAUR & WALTER SALZBURGER. Étymologie. Le nom du genre est dérivé du mot swahili « Jabari » qui est traduit en français par « brave » ou « empereur », « souverain ». Il…
Lire la suite

Neolamprologus pulcher & “daffodil”

Neolamprologus pulcher, fait partie du complexe “brichardi” (queue en lyre et marques sur les joues) C’est un petit cichlidé endémique du lac Tanganyika en Afrique orientale. Il appartient à la famille des Cichlidae et est célèbre pour ses comportements sociaux complexes. En aquarium, il est très apprécié des aquariophiles en raison de sa beauté et…
Lire la suite

Neolamprologus prochilus

Neolamprologus prochilus est un cichlidé endémique du lac Tanganyika originaire de Zambie Sa maintenance en captivité présente plusieurs aspects cruciaux. Passons sur les caractéristiques singulières de l’espèce, ce qui apparait tout de suite, c’est cette bouche protractile (comme l’est celle des Petenia, mais dans une moindre de mesure). Cette adaptation permet à ce prédateur d’aller…
Lire la suite

Neolamprologus pectoralis

Neolamprologus pectoralis est un habitant des zones rocheuses sombres entre Kisongwa et Longola. Notons que deux variantes se retrouvent, une aux alentours de Kanoni, l’autre dans le secteur de Kiku, tout cela au Congo. Découvert par Heinz Büscher 1991, il est rarement vu en aquarium. l’espèce est facile à maintenir, et une fois acclimaté à…
Lire la suite

Translate »