La Dentition du Cichlidé

What it is about the ratiches of the Cichlids ?

Eric Genevelle (2002)

Photo Ad. Konings Cichlid press

Photo Ad. Konings Cichlid press

Les cichlidés, comme tous les poissons, possèdent des dents. Mais, fait particulier (bien que non propre à cette vaste famille), ils possèdent plusieurs sortes de dents en différents lieux de leur anatomie. En effet, non seulement les cichlidés présentent des dents sur les mâchoires, mais aussi à l’intérieur de leur gorge sur ce que l’on appelle les os pharyngiens.

Ces dents, quelles soient sur les mâchoires ou sur les os pharyngiens ont toutes un rôle bien précis. Elles adoptent ainsi une forme liée à une fonction bien déterminée en fonction de l’espèce. Ces fonctions sont les suivantes:
  • Capture
  • Broyage
  • Découpage
  • Raclage
  • Ratissage
  • Etc.
Nomenclature de la dent de cichlidé.Nomenclature de la dent(Allgayer d’après Barel, 1977)

Chaque dent a ainsi sa fonction propre et l’on peut ainsi, par l’étude de la dentition d’un Cichlidé (ou d’un autre poisson) déterminer avec précision son régime alimentaire. C’est comme chez l’Humain; Notre dentition est le reflet d’un régime omnivore. Nos incisives sont là pour couper, nos canines pour déchirer, nos molaires pour broyer, etc..

Chez les Cichlidés, il en est de même, avec une variété des régimes alimentaires et donc des formes de dentition encore plus grande.

Différentes formes de ents de cichlidés.Pour faire (très) simple, on pourrait résumer les formes de dents en 5 catégories (voir Fig. V), mais ce serait aller un peu vite en besogne car un poisson ne possède pas qu’un seul type de dents. On ajouterai volontiers que la forme des dents varie chez certaines espèces selon l’âge de l’individu (uniquement pour faciliter le travail des taxinomistes)

 

Dentition de Tropheus.Dessin de la dentition de Tropheus.Pour exemple, prenons notre cher Tropheus. Rien que sur ses mâchoires on trouve trois types de dents (coniques, bicuspides et tricuspides). En ce qui concerne son os pharyngien, les dents sont bicuspides.

Mais avant que d’aller plus loin dans le débat, il est désormais opportun de préciser au lecteur de l’article quels type des dents on peut trouver chez les cichlidés et quelles en sont leurs fonctions:
  • Les dents molariformes ont pour but de broyer la chair, les mollusques et les cellules des végétaux
  • Les dents pointues en forme de canine servent à capturer et à retenir les proies
  • Les dents coniques servent à retenir les proies et à prélever les petits organismes présents dans la couverture végétale
  • Les dents en forme de spatule servent à racler les végétaux
  • Les dents à plusieurs pointes (bicuspides et tricuspides) servent à peigner les végétaux

A droite, vous avez pour la première fois sur le net, des dessins vous permettant de visualiser avec précision toutes les formes de dents présents chez les Cichlidés.

Arche dentaire.

Arcade dentaire

Patron dentaire de l'os pharyngien.

Patron dentaire du pharyngien inf.

Incurvation des dents.

Incurvation dentaire

Les cuspides dentaires chez les cichlidés.

Formes des dents cuspidées

Implantation des dents des cichlidés.

Implantation dentaire

Formes de dents unicispides.

Forme des dents unicuspidées

Surface dentaire chez les cichlidés.

Surface dentaire

Les dents pharyngiennes des cichlidés du lac Tanganyika.

Dents pharyngiennes

La densité des dents de cichlidés.

Densité dentaire

 Les dessins sont tous de Barel, 1977

Lamena nourissati.
Photos (microscope à balayage): Allgayer/CNRS
Dents coniques Conique.JPG (56620 octets) Dents pharyngiennes de malacophage. Dents spatuliforme (spatule), de cichlidé végétarien. Slender.JPG (63995 octets)
Dents de la mâchoire supérieure : dents à cuspides secondaire à l’avant et dents coniques sur les côtés (insectivore) Dents de la mâchoire inférieure; dents coniques à hampe droite sans cuspide secondaire (piscivore) Pharyngien inférieur; dents centrales molariforme et conique sur les côtés (malacophage). Mâchoire supérieure; dents spatuliformes typique d’un”piqueur” prélevant des animalcules sur le substrat ou entre les algues(copépode, ostracode). Pharyngien inférieur; dents à crochet (slender) sur l’ensemble du pharyngien (détritivore)
Mais même chez des espèces ayant apparemment le même régime alimentaire, on trouve des différence notables quand au type de dentition et de répartition de la dentition (Ex planche sur les herbivore). On comprend mieux alors que des poissons que l’on croirait vivre en compétition dans un même biotope se nourrissent en fait différemment et peuvent ainsi coexister. Planche de dentition de brouteurs végétariens du lac Tanganyika.Planche herbivore
Dents_tricuspides_vu_de_face_Petrochromis_AK.jpg (29724 octets) Dents_tricuspides_vu_du_dessus_Petrochromis_AK.jpg (37158 octets)
Dents tricuspides de Petrochromis
On croirait aussi que tous les cichlidés gobie se nourrissent de la même manne alimentaire. Il n’en n’est rien si on observe la différence de dents entre un Eretmodus et un Spathodus Dentition Spathodus. Dentition Tanganicodus.
  Spathodus (dents en spatules)Photo Liliane Moeremans Tanganicodus (dents coniques)Photo Liliane Moeremans
La dentition d’un Cyathopharynx nous montre ainsi qu’il se nourrit de petites proies, phytoplancton et zooplancton qu’il trouve dans le sable et dans la colonne d’eau libre. Il n’est pas équipé pour broyer des mollusques ou pour capturer d’autres cichlidés.
Dentition_Cyathopharynx_01_LM.jpg (27565 octets)Photo Liliane Moeremans Os_Pharygien_Cyathopharynx_02_AK.jpg (30166 octets) Photo Liliane Moeremans Os_Pharygien_Cyathopharynx_01_AK.jpg (32786 octets)
D’un autre côté, la dentition des piscivores est sans équivoques avec des dents coniques, acérées et nombreuses.
Dentition_Bathybathes_01_AK.jpg (25717 octets) Dentition_Bathybathes_02_AK.jpg (28132 octets) Dentition_Trematocara_01_AK.jpg (50971 octets) Os_Pharygien_piscivore_02_AK.jpg (24988 octets)
Dentition_Plecodus_02_AK.jpg (45353 octets)   Os_Pharygien_molluscivore_01_AK.jpg (36406 octets)
D’autres cichlidés ont développés des formes de dents très élaborées. Je parle ici de tous les mangeurs d’écailles comme les espèces du genre Plecodus. Les dents de ces espèces sont recourbées en arrière.   Alors que le malacophage a bien besoin de ses grosses molaires sur son os pharyngien pour venir à bout de son festin (à droite)
Pour terminer, cette planche qui présente les os pharyngiens et les molaires de trois espèces de cichlidés:
  • Limnochromis (Gnathochromis) pfefferi
  • Enantiopus boulengeri
  • Haplochromis (Astatoreochromis) straeleni

Rien qu’en observant les dentitions, vous comprenez alors de quoi ils se nourrissent.

Planche_os_pharygien.jpg (65434 octets) Et toi, c’est quoi qu’tu manges ?
Os pharyngien et mandibule de Tropheus duboisi (végétarien) Os pharyngien de Tropheus duboisi.
Os pharyngien de Asprotilapia leptura (végétarien) Os pharyngien de Asprotilapia leptura.
Os pharyngien de Neolamprologus tretocephalus (malacophage) Os pharyngien de Neolamprologus tretocephalus.
Os pharyngien de Cyphotilapia frontosa (prédateur) Os pharyngien de Cyphotilapia frontosa.

Sources:

  • Masuda H., Amaoka K., Araga C., Uyeno T. and Yoshino T., 1984. The fishes of the Japanese Archipelago. Vol 1. 431pp. Tokay University Press.
  • BOULENGER G.A. – Catalogue of the freshwater fishes of Africa in the British Museum – Vol III / 1915
  • NELISSEN M. H. J – A taxonomic revision of the genera Simochromis, Pseudosimochromis and Tropheus (pisces, cichlidae) – Musée Royal de l’Afrique centrale. Tervuren, Belgique – Annales – série N°8. Sciences Zoologiques N° 229 – 1979
  • POLL M. – Révision de la faune ichthyologique du lac Tanganyika – Annales du Musée du Congo Belge – C. Zoologie. Poissons, Reptiles, Amphibies – Série I, Tome IV Fascicule 3. – P 141-364 / 1946
  • Barel, 1977
  • Liliane Moeremans
  • Ad Konings / Cichlid Press
  • Robert Allgayer / CNRS
  • Dan Douglas

(137)

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés