Ophthalmotilapia ventralis

“Orange Fin”

Article de Eric Genevelle, issu de “Tanganyika Cichlids” 1999.

Ophthalmotilapia ventralis 'orange fin'.
Ophthalmotilapia ventralis “Orange Fin”
Photo Ad. Konings / Cichlid Press

      Un tout petit article pour vous présenter une variété très peu connue d’Ophthalmotilapia ventralis. On nommera celle-ci « Orange Fin ». A ne pas confondre avec les races dites d’ « Orange Cap » qui sévissent à l’extrémité Sud de la Tanzanie .

La petite histoire:

      Le 3 Octobre 1998, à Vichy, lors du congrès national de l’AFC, Mr. Christian Houiller, ancien co-manager de la station de collecte Zaïre Cichlids (Congo) , avait eut la gentillesse de venir faire une conférence. Ce jour là, je me mariais avec ma tendre et chère, et donc bien évidemment, avait raté cet exposé de qualité. Ce n’est qu’il y a 1 mois que j’ai pu, grâce à Loic le Rézollier, visionner cette conférence à la maison sur mon magnétoscope. C’est alors que Christian se met à parler d’un Ophthalmotilapia avec la queue orange collecté sur la côte Congolaise. Panique à bord, c’est quoi ce truc là ?


Il ne s’agit pas d’une variété fabriquée par l’homme car Christian a pu le photographier dans le lac. Même si mon magnéto est nase et que la vidéo ne passe qu’en noir et blanc, le poisson a l’air fort sympathique.

      Je fouille dans mes ouvrages, mon site (et oui, parfois j’oublie ce que j’ai écrit), mais rien, rien de rien. Il y a bien la forme dite de « White Cap dans cette région », mais d’après tout ce que j’ai pu voir, pas de trace de la couleur orange. Pourtant Christian est formel, ce n’est pas un blanc crème ni un jaune délavé; de l’orange.

      Quelques jours après, je prend mon téléphone et contacte Alain Gillot qui faisait partie de la même équipe Zaïre Cichlid pour en savoir plus. Les souvenirs sont vagues mais oui, il se souvient bien de cette race géographique. Elle était située pas très loin de Zongwe autour d’un archipel de 3 petites îles minuscules. Il ne se souvient plus du nom de cet archipel mais se rappelle qu’en Français, cela voulait dire « Les 3 mères ».

Ophthalmotilapia ventralis de Zongwe island.

Ophthalmotilapia ventralis “Orange Fin” Photo Stephen Boulet

      Cette population est très intéressante car sur la côte entre Moba et Zongwe, on trouve le « White Cap » normal avec le corps noir et les tâches blanches. Un bras de mer de quelques km a donc suffit pour permettre l’établissement d’une population distincte. 

      Alain me dit aussi que certains exemplaires ont été apportés à Pierre Brichard (Fishes of Burundi) en vue de le reproduire. Je contacte Mireille Schreyen qui me confirme la chose tout en me disant qu’elle ne connaissait pas l’origine géographique de ce poisson d’où le problème suivant : Si Zaïre Cichlid a exporté ce poisson, c’est sur les doigts de la main. Tous ceux que l’on trouve sur le marché viennent donc vraisemblablement de chez Fishes of Burundi et exportés sous le nom de « Orange Fin ». Je n’ai trouvé que 2 photos de ce poisson. La première est de S. Boulet, qui ne précise pas de localité et la deuxième d’Ad. Konings qui donne Moba comme origine. Cependant, c’est une photo prise en aquarium (c’est la seule qu’il avait) et rien ne nous prouve donc que Moba soit exact. Il est vrai que Moba n’est qu’à une petite dizaine de kilomètres au Nord de Zongwe et que les souvenirs d’Alain Gillot sont assez flou sur le sujet ! La clé serait de trouver ce ‘’p*****’’ d’archipel sur une carte ! 

      Une 3ème photo ressemblant à notre poisson a été trouvée sur le site de Ken Armke (USA) Le poisson viendrait aussi de Moba.

      Cependant, sur ce cliché, si le poisson présente exactement la même disposition des tâches, l’orange est remplacé par du noir !

Ophthalmotilapia ventralis “Moba”
Photo Ken Armke

Pas simple comme histoire !

Apport 2011.

Mais quand on veux, on trouve. Je contacte donc Christian Houiller (Africa) pour un complément d’information. Ce dernier me confirme bien que ce poisson ne vient pas de Moba, mais bien de ce petit archipel qui porte aussi le nom de Crocodil Island (à ne pas confondre avec le Crocodile Island de Zambie). Ce petit archipel n’est qu’à 100 mètres de la côte juste en face de Zongwe. En fait, Zongwe est une petite baie comme Moliro et on n’y trouve que du sable (donc pas d’Ophthalmotilapia). Vu la petitesse de ces îles, elles ne sont donc répertoriées sur aucune carte.Autre point très intéressant, Christian me dit que cette race d’Ophthalmotilapia ventralis présente un polychromatisme (comme le Cyprichromis sp. jumbo Kitumba). Certains individus on le corps bleuté et les nageoires oranges (comme sur les photos) et d’autres ont le corps orange et les nageoires bleues. Les femelles, elles, nagent en banc et vont indifféremment d’un mâle à l’autre.

 LA SUITE ==>>

>>> Autres documents sur Ophthalmotilapia ventralis <<<

(1137)

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés