Neolamprologus ventralis

Neolamprologus ventralis

Par Denis Jeandel (octobre 1999)

Neolamprologus ventralis Tembwe

Neolamprologus ventralis à Tembwe (H. Büscher)

Petit cichlidés du lac Tanganyika Neolamprologus ventralis bien que de coloration modeste sera rapidement un hôte recherché pour les amateurs d’originalité. Cette petite espèce par la longueur de ces nageoires pelviennes, par ces déplacements lents et majestueux attire le regard ne laisse personne indifférent.

Neolamprologus ventralis

Neolamprologus ventralis chez Heinz Büscher

Description: le corps d’environ 8cm est entièrement beige, la nageoire dorsale est orangée terminée dans sa partie postérieure par une zone de transparence dans laquelle se greffe quelques petits points bleutés, les nageoires caudale et anale sont également transparentes parsemées de points bleutés. La nageoire pelvienne est blanche très développées sa longueur atteint 3 à 4 cm. L’importance de cette nageoire est à l’origine de son nom.

Le mâle semble légèrement plus grand que la femelle mais la certitude du sexe se recherche à la différenciation des papilles génitales: la papille est petite chez le mâle, est grande et ronde chez la femelle.

Neolamprologus ventralis

Neolamprologus sp. ventralis en Zambie (Mattia Matarrese)

Origine: Lac Tanganyika nord ouest du littoral rocheux des cotes Congolaises entre M’toto et le sud du Congo (ndlr, depuis la répartition de cette espèce s’est élargie à une grande partie du lac, des observation en plongées dans diverses régions du lac ont permis d’y voir plus clair quand à sa répartition, et quelques variations locales). On le trouve également dans la région de Kigoma en Tanzanie. L’espace vital selon BÜSCHER se situe le long des rivages les roches entourées de zones sableuses forment l’habitat préféré, les structures rocheuses forment des terrasses ou des balcons qui sont recouvert de sable ou de sédiment. On trouve N. ventralis entre 20 et 60 m de profondeur.

J’ai acquis en septembre 1996 deux couples adultes chez MALTAVI en Allemagne. Les 2 couples ont été introduit dans 2 bacs différents:

Neolamprologus ventralis du Burundi

Neolamprologus ventralis du Burundi

COUPLE 1 dans un aquarium de 400l en compagnie de 10 Cyprichromis microlepidotus Kasaï, de 5 Microdontochromis tenuidentatus et d’un couple d’Altolamprologus sp. compressiceps Shell de Sumbu.

COUPLE 2 dans un aquarium de 600l en compagnie de 6 Xenotilapia flavipinnis Kipili , d’un trio d’Opthalmotilapia nasuta Mukosa de 6 Cyprichromis leptosoma Tricolor et de 5 Callochromis de Kipilli.

 

Neolamprologus sp. aff. ventralis de Kasanga

Neolamprologus sp. aff. ventralis de Kasanga

L’agencement des bacs est tout à fait différent, le bac de 400l est rempli de roches calcaires percées de gros trous créant ainsi une multitude de caches, le bac de 600l ne contient qu’une seule roche. Bien que seule espèce pouvant occuper la roche comme site de reproduction le couple néglige totalement ce dernier et se déplace dans le bac sans montrer de signe de reproduction; aucune agressivité dans le couple. Dans le bac de 400l tout est différent ,après une période d’adaptation le couple a occupé un espace bien défini éloignant même les Cypri passant trop proche du territoire. Une ponte a eu lieu en septembre 1997 à l’abri des regards indiscrets des alevins de quelques mm ont été visible plusieurs jours puis ont disparus. N’ayant pas été préparé à la ponte je n’ai pas suffisamment surveillé cette dernière les Altolamprologus présent dans le bac sont peut être à l’origine de l’échec; ils ont été retirés.

 

Les Neolamprologus ventralis se nourrissent de tout ce qui est présenté (artémia, daphnies, mysis, krill) et sont très friands d’enchytrées vivants.

En 1999 j’ai perdu les 2 couples en voulant rassembler le tout dans un seul bac des phénomènes de territorialité sont apparus je n’ai pas sauver les poissons très abîmés par des joutes violentes négligence malgré l’expérience de 23 années de Tanganyika. Je récupérerai 2 nouveaux couples à Vichy auprès de l’ami Bolline et je ne manquerai pas de faire une observation plus rigoureuse de ce super petit Lamprologien.

>Voir d’autres documents sur Neolamprologus ventralis<

Neolamprologus ventralis du Burundi

Neolamprologus ventralis du Burundi (en aquarium)

 Burundi cichlidé congo Genevelle Matarrese Neolamprologus profondeur Tanzanie ventralis Zambie

Translate »