Le relevé des stations de récoltes, les itinéraires

Par Eugène Leloup.

D’après M. POLL :

Exploration hydrobiologique du lac Tanganika (1946-1947)Vol. II, fasc. 1

INSTITUT ROYAL DES SCIENCES

NATURELLES DE BELGIQUE / BRUXELLES 1956.

Cet encart ne veut pas être un article, mais un apport de documents qui peuvent s’avérer utiles pour les collectes de certaines espèces (même actuellement).

Lors de l’expédition qui dura une paire d’années, le bateau affrété (le “Baron Dhanis”) parcouru le lac Tanganyika en long en large et en travers dans tous les azimuts. Faisant des relevés bathymétriques, prenant des paramètres environnementaux tels que la pluviométrie, la climatologie, la géologie, etc. Prélevant des milliers de données sur le lac, sur sa faune et sa flore même les bactéries, cyanobactéries, furent répertoriées autant que faire ce peut. Prélevant des carottes de sédiments jusque dans les plus grandes profondeurs du lac, traquant les êtres vivants jusqu’aux limites du possible de la vie, chalutant les fonds submergés.

Nous avons ainsi une somme de connaissances à faire partager, “Destination Tanganyika” a déjà commencé à partager par des fichiers PDFs, cette mine d’or laissée par les scientifiques Belges.

Ici nous vous laissons découvrir le fascicule thématique sur les stations de récoltes, ce fascicule permet de savoir à partir des descriptions faites dans “les poissons Cichlidae” vol. III fasc. 5 où ont été capturés tous les spécimens des collections de poissons conservés dans les entrailles des différents musées et laboratoires qui ont eu à travailler et travaillent sur toute la faune halieutique du lac Tanganyika.

Vous pouvez télécharger et lire le PDF des stations ici (près de 6 Mo): Le relevé des stations de récoltes en PDF.


Les photos des cartes illustrant le propos quand à elles sont ici, en voici les miniatures (cliquez pour 1000 pxls de large):

Carte des stations de récoltes de l'expédition de Max Poll au lac Tanganyika.

#########

Carte des stations de récoltes de l'expédition hydrobiologique de Max Poll au lac Tanganyika.

Un grand merci à Yves Fermon qui m’a courtoisement communiqué tout ces documents très rares. #########


Carte des stations de récoltes de l'expédition de Max Poll au lac Tanganyika. #########


Carte des stations de récoltes de l'expédition de Max Poll au lac Tanganyika dans sa partie nord

#########

Le lac Tanganyika sur une carte de 1946/47, expédition de Max Poll, exploration hydrobiologique du lac.


LE Tanganyika dans sa poartie nord, carte ancienne extraite de

#########

#########


Parcour des échosondages du lac Tanganyika en 1946/47

Le sud du lac Tanganyika, trajets du

Apportons quelques précisions sur l’expédition de Max Poll.

Durant les années 1946 et 1947, le Dr Max Poll organise une expédition sur le lac. Son but est de collecter un maximum de données diverses. Un bateau (le Baron Dhanis) est spécialement affrété à cette fin. Des sondages et relevés bathymétriques des fonds sont effectués. Des pêches au chalut, à la senne, au filet maillant, à la ligne sont organisées de jour comme de nuit pour collecter les poissons. Les fluctuations du niveau de l’eau, les variations de température, la chimie du lac (variation de minéralité, de pH, de conductivité), le plancton (phyto et zoo), les macrophytes, les invertébrés, les insectes aquatiques, les batraciens et reptiles: une somme énorme de données est répertoriée. Des spécimens sont classés et décrits s’il y a lieu.

Une grande partie des connaissances actuelles sur le lac Tanganyika nous vient de ce travail titanesque. Après triage sur place, la collection des cichlidae, conservés en vue d’une étude systématique en Belgique (Musée royal de l’Afrique centrale à Tervuren), comprenait environ 27’000 spécimens.

Quatre volumes et neuf fascicules sont parus à la suite de cette expédition, dont les auteurs sont:

Source Wikipédia (auteur : Benoît Jonas).

Si vous vous posez des questions particulières sur le lac Tanganyika, n’hésitez pas à venir nous en toucher quelques mots sur le FORUM.

(42)

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés