Bathybates minor en aquarium.

La reproduction de Bathybates minor en aquarium.

Auteur: Carsten Thorleif Stabel

Bathybates minor (Carsten Thorleif Stabel)

Bathybates minor (couple en aquarium)

Chaque année se tiens à Cracovie (deuxième plus grande ville de Pologne), une réunion pour les passionnés du Tanganyika organisée par l’entreprise “Tropheus Tanganyika“. J’ai pu assister à des conférences de grandes qualités, mais j’ai surtout eu la surprise, lorsque je me suis rendu dans leur magasin, de voir pour la première fois des Bathybates minor !

Bathybates minor (portrait)

.

J’ai donc vite décidé de les prendre pour les rapporter chez moi, et après un voyage difficile (sacs percés et perte d’eau), ils sont arrivés vivants à Copenhague, là j’ai décidé de leur offrir un aquarium spécifique, rapidement j’ai quand même perdu une femelle qui a attrapée un fungus à la caudale, par prudence j’ai effectué un traitement antifongique, pour ne pas risquer de perdre les autres spécimens.

Il s’est avéré que les deux restant étaient en pleine forme, et leur instinct de prédateur était remarquable dans leur façon d’attraper la nourriture, par des “hit’n’run” (“viser et frapper”), et manger.

A partir de là, ils avaient droit chaque jours à des distribution de Mysis et de Krill, petites bouchées facilement consommables.

Bathybates minor (femelle au premier plan)

.

 

Généralement la femelle semblent se nourrir beaucoup plus que le mâle, et il suffit de voir son abdomen déformé, après un repas au cours duquel tout est dévoré avec avidité !

Bathybates minor (femelle en incubation)

Bathybates minor (femelle en incubation)

J’ai découvert par hasard, un jour, que la femelle était prête à pondre, une légère saillie au niveau des papilles annonçait une ponte imminente.

 

 

Bathybates minor (alevin de quelques jours)

Bathybates minor (alevin de quelques jours)

Les premières pontes ne tenaient pas longtemps, pas plus de 5 jours, et cela dura 1 an et demi et trois pontes, avant qu’elle ne garde, enfin, ses œufs et alevins en bouche. Au bout de 25 jours, je la capturais et la séparait de l’aquarium principal, mais dès sa capture, elle a crachée un total de 8 alevins. Ils mesuraient environ 1.5 cm, leur croissance a été rapide, et à deux mois, ils atteignent déjà les 5 cm !
Ils se nourrissent rapidement de Cyclop, Artemia, Mysis, Krill de petite taille.

Bathybates minor (groupe d'alevins)

Bathybates minor (groupe d’alevins)

Informations sur l’aquarium:
Ses mesures sont 200X60X60 cm, soit 720 litres, le décor est composé de modules de chez “Back to Nature”, la température est maintenue à 24-25°, le Ph est de 8. Les autres pensionnaires du bac sont des Mastacembelus ellipsifer, et Synodontis lucipinnis.
Pratiquement aucune interaction n’est observée, sauf lors de certaines distributions de nourriture, où les S. lucipinnis sont repoussés énergiquement !

Synodontis lucipinnis (aquarium)

Synodontis lucipinnis (aquarium)

Mastacembelus ellipsifer (aquarium)

Mastacembelus ellipsifer (aquarium)

Une fois acclimaté, B. minor ne semble pas fragile en captivité et la supporte plutôt bien. Ils oit eu 2 fois des alevins (8 et 12 petits), il apparaît qu’ils pondent environ tous les deux mois. Quand la femelle est prête à pondre, son oviducte apparaît la veille, et donc la bouche pleine passé ce délai !

Bathybates minor (juvénile)

Bathybates minor (juvénile)

Après la ponte, il faut éviter de distribuer de la nourriture durant 2 ou 3 jours, et les premières distributions doivent rester parcimonieuse par la suite. 30 jours plus tard, il est temps de séparer la femelle qui va cracher ses alevins.
Il est possible que les alevins soient choqués au moment du lâcher, mais cela ne dure que quelques minutes, et la nage devient normale en quelques minutes.

Les alevins sont maintenus dans les même conditions que les parents, et ils sont nourrit une fois par jour.

>Voir d’autres documents sur Bathybates minor<
>Article sur le genre Bathybates<

 

 alevins aquarium Bathybates minor oeufs prédateur reproduction tanganyika

Translate »